Automatisation de construction de planning

Automatisation de construction de planning
----
Collaboration entre le laboratoire LIP6 de Sorbonne Universitéet le Centre Hospitalier Intercommunal de Créteil (CHIC)
Contact Sorbonne Université : cedric.herpson@lip6.fr, pierre.fouilhoux@lip6.fr
Contact CHIC : diane.redel@chicreteil.fr
---
Problématique:

Création d’un planning mensuel de 70 Sages femmes (SF) environ, réparties dans 9 services (salle de naissance, grossesse pathologiques, suite de couche, suite de couche kangourou, exploration fonctionnelle, banque de sang de cordon, consultations d’orientation, consultations, consultation grossesse a haut risque).
Contraintes horaires multiples : jour (journées de 7h30 ou 12h), nuit (12h), contraintes légales de repos, congés, formations professionnelles obligatoires, temps partiels, 1 à 2 Week-ends par mois libres par SF
Certaines SF ne peuvent être affectées que dans certains services
Certaines SF ne peuvent pas travailler ensemble (Catégories de personnels expérimentées, inexpérimentées)

Objectif :

Automatisation maximale de la création du planning, actuellement construit “à la main” à partir de modèles de planning “type” qui nécessitent de nombreuses modifications.
Temps actuel nécessaire à la réalisation d’un mois de planning: 35h environ (1 semaine)
Objectif: Ramener ce temps à 2 jours.

Méthodologie:

Il y a trois tâches à effectuer sur ce projet:
- une analyse dite de terrain pour comprendre et modéliser la mise en place de ce planning dans l’établissement:
réunion, proposition, validation avec le service hospitalier
- Etude de modèles informatique, principalement au travers d’outils de Programmation Linéaire en Nombres Entiers
(module MOPGPL) et d’outils de Métaheuristiques (module RP): éventuellement recherche de solutions robustes
capables de résister à des aléas (absence, retard...)
- Construction d’une interface utilisateur avec un choix d’outils permettant une évolution et maintenance du logiciel.
(Cette troisième tâche ne sera à effectuer qu'en cas de groupe P-androide d'au moins 3 étudiants).

Répartition du travail:

Au vu des différentes tâches, une équipe de 3 ou 4 étudiants peut tout à fait traiter ce problème en se répartissant les tâches à effectuer, tout en conservant un suivi cohérent sur l’ensemble du projet.

Encadrant: 
Pierre Fouilhoux
Nombre d'étudiants: 
4
Attribué: 
No
Deprecated: 
No

User login